Actualités
15 février 2016

Remise manuscrite des notes des élèves : les plaintes ont été retirées

Quatre commissions scolaires (CSVDC, CSPÎ, CSDL et CSSMÎ) ont déposé, le vendredi 12 février dernier, des plaintes au Tribunal administratif du travail afin d’obtenir de celui-ci une ordonnance visant à empêcher la tenue du moyen d’action La bande des scribes (remise des notes manuscrites).

 

Sur la place publique, ces commissions scolaires prétextaient que les élèves de 4e et 5e secondaire subiraient un préjudice du fait que leurs profs remettraient les notes le 26 février. Dans les faits, leur plainte visait à rendre inopérant un moyen d’action pourtant voté démocratiquement par les assemblées générales.

 

En avant-midi, la CSVDC a retiré sa plainte. Après une conciliation qui a pris fin tard en soirée, une entente est intervenue entre les commissions scolaires (CSPÎ, CSDL et CSSMÎ) et les syndicats (SEPÎ, SERL et SEBL). Cette entente a permis le retrait des plaintes déposées par les commissions scolaires en plus de maintenir le moyen d’action La bande des scribes.

 

Les syndicats communiqueront avec leurs membres pour la suite des choses.

 

Bravo aux représentantes et représentants syndicaux qui ont représenté avec fierté et dignité leurs membres. NOUS NE PLIERONS PAS!

Pour en connaître plus

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation

Relations du travail
En savoir plus
Pédagogie
En savoir plus
Sociopolitique
En savoir plus
Projets
elipse
Mouvement héros
POSTE-APOSTE-v2
Poste à poste
Bulle-SPEP-FAE
Semaine pour l’école publique
Guide-des-mythes
Mythes de la profession enseignante