La FAE

Historique

Un peu d’histoire !

Au printemps 2006, devant l’impossibilité de concilier leurs positions quant aux stratégies d’action et de négociation, notamment dans les dossiers de l’équité salariale, de la réforme de l’éducation et du renouvellement de la convention collective nationale 2005, neuf syndicats de l’enseignement ont entrepris une démarche de désaffiliation de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et de sa composante enseignante, la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE).

 

Le 7 juin 2006, lors de la tenue d’un référendum dans quelque 800 établissements scolaires, les membres de l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal (APPM), du Syndicat de l’enseignement de la Haute-Yamaska (SEHY), du Syndicat de l’enseignement de l’Outaouais (SEO), du Syndicat de l’enseignement de l’Ouest de Montréal (SEOM), du Syndicat de l’enseignement de la Pointe-de-l’Île (SEPÎ), du Syndicat de l’enseignement de la région de Laval (SERL), du Syndicat de l’enseignement des Seigneuries (SES), du Syndicat de l’enseignement secondaire des  Basses-Laurentides (SESBL) et du Syndicat de l’enseignement de la Seigneurie-des-Mille-Îles (SESMI) ont voté majoritairement pour se désaffilier de la CSQ.

 

Le 28 juin 2006, des personnes déléguées de ces neuf syndicats ont déclaré publiquement leur désaffiliation et ont résolu de fonder la Fédération autonome de l’enseignement, la FAE, à laquelle ils ont adhéré sur la base de leurs aspirations. Des statuts provisoires ont été adoptés et des membres ont été élus au Comité exécutif (CE).

 

Le Congrès de fondation a eu lieu en juin 2007 à Montréal. Les membres présents y ont adopté les statuts et les règlements permanents ainsi que les orientations politiques. Ils ont également élu, pour un mandat de trois ans, cinq membres au Comité exécutif.