Actualités
30 novembre 2012

Alimentation Couche-Tard :
des attaques antisyndicales inadmissibles

Depuis janvier 2011, le personnel de huit dépanneurs Couche-Tard s’est syndiqué afin de négocier des conditions de travail décentes. Les demandes des employées et employés de Couche-Tard sont pourtant légitimes, notons entre autres :

  • l’obtention de quatre journées de maladie par année (ils n’en possèdent actuellement aucune);
  • l’installation d’un bouton panique relié à une centrale pour les cas d’urgence;
  • un suivi psychologique offert aux employées et employés victimes d’agression;
  • le respect des normes du travail et des lois sur la santé;
  • une échelle salariale, menant à 12,80 $ l’heure après quatre ans de service.

Bien que l’accès à la syndicalisation soit un droit reconnu, l’administration de Couche-Tard, à l’instar d’autres grandes entreprises, tente d’y faire obstacle. Au nombre des tactiques mises de l’avant, mentionnons le congédiement d’employés qui étaient en instance d’accréditation syndicale ou encore la fermeture de succursales pourtant rentables.

 

Pendant ce temps, les négociations dans les autres dépanneurs sont extrêmement difficiles… et les conditions de travail inacceptables (salaire minimum, aucune journée de maladie payée, normes minimales du travail et dispositions relatives à la santé et à la sécurité régulièrement bafouées).

 

La situation est d’autant plus odieuse et scandaleuse que Couche-Tard, qui possède plus de 5500 dépanneurs à travers le monde, a engrangé l’an dernier des profits nets de plus de 457 millions de dollars. Pendant que le président de cette multinationale refuse d’acquiescer aux demandes légitimes de son personnel, il se verse un salaire annuel de plus de trois millions de dollars.

 

La FAE exprime sa solidarité et toute son admiration envers les travailleuses et travailleurs de Couche‑Tard qui luttent avec courage pour faire respecter leurs droits fondamentaux. C’est en dénonçant et en combattant inlassablement les injustices que l’on permettra à des milliers de travailleuses et travailleurs d’avoir des conditions de travail décentes.

 

Pour en connaître davantage et pour savoir ce que vous pouvez faire pour appuyer vous aussi ces travailleuses et travailleurs, consultez le  www.csn.qc.ca/couche-tard.

Pour en connaître plus

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation