Actualités
13 novembre 2012

Commission d’enquête publique sur les opérations policières pendant la grève étudiante

51 organisations demandent une rencontre avec Mme Marois. Associations étudiantes, groupes de défense des droits, syndicats et groupes affinitaires unissent leurs efforts pour éviter qu’une des plus grandes vagues de répression policière de l’histoire du Québec contemporain ne tombe dans l’oubli.

 

Déçues que les multiples demandes d’enquête soient restées sans réponse, ces organisations représentant des centaines de milliers de personnes interpellent maintenant la première ministre du Québec.

 

Liste des orgnanisations qui appuient cette demande.

Lire le communiqué conjoint.

Site de la Ligue des droits et libertés

Pour en connaître plus

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation