Actualités
21 janvier 2015

Financement public des écoles privées : quand l’école privée renvoie des élèves vers l’école publique

Non seulement les écoles privées mènent une concurrence déloyale aux écoles publiques en refusant d’admettre certains élèves, mais elles en renvoient des centaines chaque année vers le réseau public, et ce, malgré le fait qu’elles soient financées à plus de 70 % par des fonds publics.

 

Les écoles publiques, qui doivent alors accueillir sur-le-champ les élèves éjectés, doivent toutefois attendre jusqu’à 18 mois avant de recevoir le financement correspondant à leurs besoins. Une injustice à dénoncer, clame la FAE.

 

Selon les plus récentes données du Ministère de l’éducation (MELS), la FAE a évalué qu’en 2012-2013, les écoles privées agréées subventionnées ont exclu 458 élèves.

 

« C’est comme si, bon an mal an, l’équivalent d’une école primaire de la région de Montréal était abandonnée par les écoles privées et que ses élèves étaient transférés dans le réseau des écoles publiques sans qu’on leur donne le moindre sou pour les accueillir », indique le président de la FAE, Sylvain Mallette.

Pour en connaître plus
Quand l’école privée renvoie des élèves vers l’école publique – communiqué

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation

Relations du travail
En savoir plus
Pédagogie
En savoir plus
Sociopolitique
En savoir plus
Projets
Négociation 2020
Poste à poste
Mouvement héros
Semaine pour l’école publique