Actualités
02 octobre 2012

La francisation des personnes immigrantes et leur intégration à la société québécoise

La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Diane De Courcy, souscrit aux préoccupations soulevées par la FAE et ses partenaires, à propos de la francisation des personnes immigrantes et des non-francophones.

 

Réunies en conférence de presse le 2 octobre 2012, dans le cadre de la Semaine pour l’école publique, une initiative de la FAE, plusieurs organisations ont mentionné leurs inquiétudes quant à l’offre de services en francisation.

 

Répondant par l’entremise d’un communiqué, la Ministre a mentionné que « Cette préoccupation rejoint mon mandat en immigration de même que celui relatif à la langue. La vitalité et la qualité du français, ce qui inclut la francisation des nouveaux arrivants, est clairement pour moi une priorité.»

 

Elle a ajouté : « Malgré le travail accompli, nous savons que les besoins sont grands et que des efforts restent à faire. Mes collègues et moi avons en effet la volonté d’améliorer de façon significative la coordination entre nos ministères et d’arriver à de meilleurs résultats.» Elle a d’ailleurs souhaité rencontrer les représentants de la FAE ainsi que l’ensemble des intervenants du milieu.

 

À lire :

 

 

 

Pour en connaître plus

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation