Actualités
11 mars 2016

Message important

Certaines personnes membres de la FAE expriment le souhait légitime de pouvoir prendre connaissance, via notre page Facebook, de l’entente de principe intervenue le 9 mars dernier avec le gouvernement. Le contenu de l’entente, qui couvre les matières intersectorielles (conditions salariales) et sectorielles (conditions normatives) sera présenté dans le cadre des assemblées générales qui se tiendront d’ici le 22 mars prochain.

 

Le refus de rendre public le contenu de l’entente via notre page Facebook, ou de confirmer les informations qui circulent en ce moment dans certains médias, s’expliquent pour les raisons suivantes : tout d’abord parce que la FAE a pour principe de respecter l’autonomie locale de chacun des huit syndicats affiliés à la FAE et à qui il revient de présenter cette entente. Ensuite, parce que la Fédération estime que les enseignantes et enseignants doivent pouvoir se prononcer sur cette entente sans que la Fédération ne donne l’impression de vouloir les influencer en intervenant sur la place publique avant la tenue de l’assemblée générale de leur syndicat.

 

De plus, la présentation orale qui sera effectuée lors des assemblées générales permettra aux membres présents d’être informés de l’analyse politique effectuée par le Conseil fédératif de négociation dans le cadre de ses délibérations du 9 et 10 mars. Il importe aussi de rappeler que c’est dans le cadre d’une assemblée générale que les membres pourront poser des questions d’éclaircissement et obtenir des précisions.

 

Finalement, la décision d’accepter ou de rejeter l’entente de principe doit se prendre dans le respect de certaines dispositions prévues dans le Code du travail. Il appartient à chacune et chacun des membres qui participent aux assemblées générales de se prononcer. C’est un droit fondamental qu’entend respecter la FAE.

 

Sylvain Mallette
Président

Pour en connaître plus

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation