Actualités
07 juin 2013

Projet de loi C-525 : Une autre attaque du gouvernement conservateur envers les syndicats

La FAE dénonce le projet de loi privé C-525 du député albertain, Blaine Calkins, qui constitue une nouvelle attaque des conservateurs contre le mouvement syndical. Ce projet de loi modifie le Code canadien du travail pour obliger la tenue d’un vote à scrutin secret pour l’obtention d’une accréditation syndicale dans les entreprises fédérales, y compris dans la fonction publique fédérale.

 

De plus, C-525 facilitera la demande de révocation d’un syndicat. « Une fois de plus, on assiste à une offensive du gouvernement conservateur pour limiter le droit légitime des travailleuses et travailleurs d’être représentés par un syndicat. Comment peut-il en être autrement lorsqu’on rend les règles d’association plus contraignantes? Après avoir déposé son projet de loi C-377 qui vise à affaiblir et même à limiter les actions des organisations syndicales par des mesures inutiles et encombrantes de reddition de comptes, voilà qu’il essaie en plus de rendre excessivement difficile toute forme d’organisation syndicale pour les employés des entreprises fédérales. C’est du harcèlement contre les syndicats et nous devons dénoncer cette attitude méprisante envers le monde syndical. Imposer un vote obligatoire lorsqu’ils se syndiquent, c’est exercer une pression sur eux », a déclaré Christian St Louis, vice président aux relations du travail de la FAE.

Pour en connaître plus
Une autre attaque du gouvernement conservateur envers les syndicats – communiqué

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation