Actualités
22 mars 2013

Remettre le français au coeur d’un projet de société

Dans le cadre de la consultation générale sur le projet de loi no 14 (Loi modifiant la Charte de la langue française, la Charte des droits et libertés de la personne et d’autres dispositions législatives), la FAE a présenté, le 27 mars 2013, un mémoire à cet effet.

 

La langue française est, et doit demeurer, un levier de cohésion et d’intégration scolaires.

 

La FAE accueille favorablement les intentions qui gouvernent le projet de loi n° 14, qu’elle voit comme un élément important, mais non unique, pour maintenir au Québec la primauté de la langue française en tant que langue officielle et, par extension, la promouvoir et la faire rayonner en Amérique du Nord et à l’étranger.

 

En clarifiant et en renforçant, jusqu’à un certain point, d’une part les responsabilités et prérogatives des divers acteurs ciblés par le dispositif législatif, et d’autre part les mécanismes permettant de promouvoir la langue française, et même d’en faire la langue du travail, du commerce, de l’administration et de l’éducation, ce projet de loi vient réaffirmer l’importance et la prépondérance du français comme langue officielle du Québec.

 

Pour en connaître plus
Remettre le français au coeur d’un projet de société – mémoire
Projet de loi no 14 – communiqué

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation