Le gouvernement du Québec méprise l’éducation