Bourse Jeune raccrocheuse – lauréates 2020

Le 22 octobre 2020, la FAE soulignait, la 7e édition de la remise de la bourse jeune raccrocheuse lors d’une cérémonie virtuelle. Exceptionnellement cette année, la FAE est fière d’annoncer que ce ne sont pas deux, mais plutôt trois bourses de 2000 $ qui ont été remises à de jeunes femmes qui, après avoir décroché, ont fait le choix de retourner sur les bancs d’école afin d’obtenir un diplôme d’études secondaires ou professionnelles. Cette décision d’offrir une bourse supplémentaire a été justifiée les importantes conséquences négatives sur les femmes et sur la persévérance scolaire en cette période de pandémie.

Nos trois lauréates, qui sont également de jeunes mamans, se sont donc démarquées par leur résilience et leur détermination hors du commun à poursuivre leurs études malgré le contexte actuel et la difficile conciliation famille-études engendrée notamment par la fermeture des services de garde et des écoles au printemps dernier.

Nous félicitons chaleureusement chacune d’entre elles. Bravo les filles, vous êtes inspirantes !

 

FannyFanny Gauthier-Duchaine,

Les enseignants du Centre Paul Gratton où Fanny étudie ne tarissent pas d’éloges à son égard. Qualifiée d’élève modèle, elle se démarque par sa minutie, son travail acharné et sa volonté de réussir. Âgée de 31 ans, et refusant de se laisser abattre, Fanny a fait preuve de beaucoup de résilience et de combativité afin de reprendre le contrôle sur sa vie et son avenir. Elle est aujourd’hui maman d’un garçon de 4 ans et souhaite, après l’obtention de son diplôme d’études secondaires, poursuivre ses études au CEGEP en technique de travail social. Nous sommes plus que convaincus qu’elle y parviendra !

 

 

 

NuptiaNuptia Loubaki,

Âgée de 27 ans, Nuptia est née à Brazzaville au Congo. Arrivée au Québec sans ses parents à l’âge de 16 ans la jeune femme a appris très tôt à se débrouiller seule et elle a dû surmonter nombre d’obstacles pour arriver où elle est aujourd’hui. Portée par l’amour qu’elle voue à son fils de 3 ans, elle a choisi de retourner à l’école afin de pouvoir offrir un avenir meilleur à son enfant ainsi qu’à elle-même. Au Centre d’éducation des adultes Jeanne-Sauvé, Nuptia est reconnue comme une élève travaillante, volontaire et très impliquée dans la vie étudiante de son centre. Elle souhaite poursuivre ses études au CEGEP en technique de radiodiagnostic et nous sommes persuadés que sa grande force intérieure pourra la mener où elle le souhaite !

 

KatherineKatherine Morand

Katherine a 23 ans et est originaire du Pérou. Maman de deux petites jumelles d’âge préscolaire, elle a dû travailler avec acharnement pour prendre soin de ses enfants et poursuivre ses études au Centre Louis-Fréchette où son enseignante souligne son excellence scolaire tout comme sa curiosité et son esprit critique. Katherine Élisa désire être un modèle pour ses filles et avoir, plus tard, un emploi qui lui permettra d’aider et de soutenir les gens. C’est pourquoi, après l’obtention de son diplôme d’études secondaires, elle souhaite poursuivre ses études au CEGEP en technique policière. Nous lui souhaitons tout le succès qu’elle mérite !

 

 

 

Nous tenons à remercier les enseignantes qui ont appuyé les candidatures de nos trois lauréates, soit respectivement Sarah Barrette, Beverly Gillis et Sahari Djamel.

 

Pour en connaître plus
Bourse Jeune raccrocheuse 2020 – affiche
Bourse Jeune raccrocheuse 2019 – feuillet
Bourse Jeune raccrocheuse 2019 – affiche
Remise d’une troisième Bourse Jeune raccrocheuse – communiqué

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation