L’histoire du syndicalisme enseignant mise de l’avant

La FAE lance sa campagne Profs et syndicalistes, fiers de l’être 

Le chemin du syndicalisme enseignant à travers les époques est parsemé de luttes qui ont contribué à enrichir la société québécoise, et cette nouvelle campagne est là pour le rappeler.
 
Historiquement, la profession enseignante a toujours été majoritairement occupée par des femmes et, au fil des années, la lutte des institutrices a fait évoluer les mentalités ainsi que les courants sociaux et politiques qui font de notre société ce qu’elle est aujourd’hui. Les enseignantes et les enseignants se sont battus non seulement pour leurs droits, mais aussi pour la défense de tous les élèves, jeunes et adultes, et de l’école publique.

« En prenant la population à témoin, cette campagne souhaite remémorer aux profs le chemin parcouru afin qu’ils soient fiers de leur contribution à de nombreux gains sociaux. Les mouvements syndicaux ont accompagné le progrès, mais le syndicalisme est une posture autant individuelle que collective qui s’inscrit dans la continuité et dans la modernité. Nous devons tous être fiers de nous réunir dans une lutte commune », a indiqué Sylvain Mallette, président de la FAE. 

Entre le passé et le présent

Misant sur une réalisation minimaliste, le narratif est au cœur de cette publicité où la sensibilité du texte en est la vedette. Dans un décor recréant l’ambiance d’une classe sous une projection à l’ancienne, les images d’archives racontent les grandes étapes du syndicalisme enseignant au Québec de façon sobre et touchante. Le syndicalisme est mis en lumière comme outil de mobilisation et d’évolution sociale, car loin d’être contreproductif, il est noble et contribue au mieux-être collectif. 

Pour une durée de trois semaines, ce message de fierté sera diffusé sur les ondes de Radio-Canada, TVA, Télé-Québec ainsi que sur tout.tv.