PAGE

Écoutons les femmes.

Nous le savons, la pandémie de COVID-19 est venue accentuer les inégalités entre les hommes et les femmes. Dans ce contexte de crise et de discriminations, les femmes et les organisations féministes au Québec ont dénoncé les injustices et ont exigé des changements structurels et systémiques plus que jamais nécessaires. Pourtant, les nombreuses revendications portées par les femmes depuis des décennies ne sont toujours pas entendues et la pandémie a révélé à quel point le progrès constaté était fragile et précaire. La pandémie a mis en évidence la nécessité d’agir pour une égalité durable. C’est dans cette période historique que nous demandons « Écoutons les femmes » et soyons protagonistes d’un changement attendu depuis trop longtemps.

Le visuel du 8 mars 2021 met en lumière les femmes dans toute leur diversité afin de représenter la pluralité de leurs réalités et des luttes féministes à mener. C’est par l’action collective, solidaire et intersectionnelle que nous pouvons aspirer à une transformation profonde de la société.

Si nous écoutons les femmes au lieu de les ignorer, de dévaloriser leur travail, de les sous-payer et de les écarter des lieux de prise de décision, nous serions dans un tout nouveau monde.

Avec nous, affichez votre solidarité!

Crédits : Le Collectif 8 mars, Molotov communications. Illustration : Valaska

[…]
[…]
[…]
[…]
[…]

Le Comité de la condition des femmes de la FAE a pour mandat de conseiller, d’analyser et de formuler des recommandations sur des sujets reliés à la condition des femmes.

L’analyse féministe étant transversale, le comité est appelé à se prononcer sur de nombreux enjeux et à mettre de l’avant l’analyse différenciée selon les sexes avec une approche intersectionnelle (ADS+).

Au cours des dernières années, le comité de la condition des femmes a, entre autres, piloté une importante démarche qui a mené le Congrès de la FAE à se positionner en faveur du féminisme intersectionnel, organisé plusieurs conférences ou formations sur le féminisme, contribué à la plateforme sociopolitique de la FAE, en plus d’être un membre actif de différentes coalitions.

La FAE est membre des organisations féministes suivantes :

Découvrir le féminisme intersectionnel

Lors du Congrès de 2019, les membres de la FAE se sont prononcés en faveur d’un féminisme intersectionnel. Ce féminisme vise à prendre en compte les situations particulières de certaines femmes pour ne laisser personne derrière et à promouvoir l’égalité pour toutes.

Afin de se familiariser avec le concept, nous avons fait appel à six femmes bédéistes, autrices ou illustratrices pour raconter leur expérience sous forme de bande dessinée. Consultez le microsite pour en apprendre plus sur le sujet.

Collectif 8 mars

Journée internationale du droit des femmes 2021 : en plus du matériel que vous avez commandé (affiches, autocollants, épinglettes), vous trouverez par ici des déclinaisons pour vos réseaux sociaux ainsi qu’une signature courriel! 

La FAE et son comité de la condition des femmes organisent depuis plusieurs années le Réseau des femmes qui permet aux enseignantes de réfléchir à des enjeux d’actualité les touchant directement. Ils ont également mis en place la Bourse jeune raccrocheuse qui vise à reconnaître les efforts exceptionnels de deux jeunes femmes poursuivant leurs études afin d’obtenir un diplôme d’études secondaires ou d’études professionnelles.

Au fait de l’actualité, la FAE participe également à plusieurs événements, dont la Journée commémorative de la tuerie de Polytechnique, les actions entourant le 8 mars ainsi que la Marche mondiale des femmes.

[…]
[…]
[…]