Actualités
06 décembre 2012

Commémoration de la tuerie de l’École Polytechnique

Tout mettre en œuvre pour contrer la violence faite aux femmes.

Le 6 décembre nous rappelle ce triste jour de 1989 où 14 jeunes femmes furent assassinées à l’École Polytechnique de Montréal, parce qu’elles étaient des femmes. La FAE commémore ce triste événement en rappelant, hélas, que la violence faite aux femmes demeure toujours une réalité et qu’il faut mettre en œuvre toutes les conditions nécessaires pour l’enrayer. La misogynie, l’exclusion, les attitudes sexistes et la domination par la force n’ont pas leur place dans notre espace civil et démocratique.

 

« Plus de vingt ans après la tuerie de Polytechnique, on doit reconnaître qu’il y a encore de nombreux efforts et de nombreuses luttes à livrer pour enrayer cette violence faite aux femmes. La violence sexiste a des effets dévastateurs : elle fait atteinte à l’intégrité de la personne, elle affaiblit notre tissu social en provoquant des iniquités entre les hommes et les femmes et elle demeure conséquemment inacceptable », a déclaré le président de la FAE, Pierre St-Germain.

 

Pour en connaître plus
Tout mettre en œuvre pour contrer la violence faite aux femmes – communiqué

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation