Actualités
28 mars 2014

La FAE dénonce le climat préoccupant de précarité des travailleuses et travailleurs

Un triste anniversaire a eu lieu le 29 mars : l’adoption de la réforme de l’assurance-emploi. Cette réforme oblige les chômeuses et chômeurs à accepter des conditions d’emploi inadmissibles, entre autres : un emploi rémunéré à 70 % du dernier salaire touché ou à une heure de route de leur domicile. Les travailleuses et travailleurs du Québec se retrouvent ainsi à contribuer à une protection insuffisante de revenus en cas de perte d’emploi, ce qui les met dans une situation de grande précarité.

 

La Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi ne peut tolérer une telle attaque. Les organisations syndicales, dont la FAE, les groupes communautaires et les associations étudiantes qui en font partie unissent donc leurs voix pour réclamer rien de moins que l’abolition de la réforme de l’assurance-emploi. Toutes les personnes qui travaillent au Canada témoignent ainsi de l’importance qu’elles accordent à ce régime instauré en 1940.

Pour en connaître plus
Deuxième anniversaire de la réforme de l’assurance-emploi le 29 mars – communiqué

Pour en savoir plus, consultez le centre de documentation